Jazz et Cinéma : les débuts (1925-1945)

> Retour à la liste des actualités

Culture & loisirs

Vidéo conférence avec Pierre-Henri Ardonceau | Tarif 3,5 euros | Cinéma le Pixel

Le jazz et le cinéma sont deux arts nés au 20ème siècle. Ils ont entretenu dès leur naissance de nombreuses relations, parfois ambiguës et surprenantes.

Le premier film parlant sorti en 1927 est intitulé « Le chanteur de jazz » ! Il présente une vision pour le moins discutable de la musique de jazz…

Ensuite, jusqu’en 1945, Hollywood va produire de nombreux films où, majoritairement, le jazz mis en scène est un jazz « édulcoré » et quelquefois caricatural, tel que l’industrie cinématographique le percevait.
Les grands jazzmen noirs y sont souvent cantonnés à des rôles secondaires et stéréotypés au sein de comédies insipides. Pourtant lorsqu’ils apparaissent (Louis Amstrong, Billie Holiday, Cab Calloway…) même fugitivement, ils « crèvent » l’écran !

Pierre Henri Ardonceau est passionné et passionnant. Collaborateur à « Jazz Magazine » depuis de nombreuses années, membre de l’académie du jazz, il nous propose durant cette conférence des images sonorisées, témoignages de l’union du jazz et du cinéma durant la période de 1925 à 1945.