Revitalisation du centre ville

Rendre à notre ville sa vitalité et son attractivité : c’est le vrai et long défi que souhaite relever la Municipalité.
Revitaliser le centre ville sera possible à condition d’utiliser tous les leviers disponibles et de mener une action globale, tenace et concertée, sur tous les terrains en même temps : urbanisme, environnement, architecture, voirie, stationnement, patrimoine, culture, économie, tourisme …

La rénovation du centre ville

Le préalable, c’est la Place d’Armes et la fin du trafic des poids lourds qui traversent la ville (cf projet d’un échangeur d'autoroute dit de la "Virginie" à l'ouest de la ville).

Perspective Place d'Armes

Nous avons l’ambition de rendre à la ville la beauté de ses places.

Une étude d’aménagement du centre ville et des déplacements a été réalisée en 2014. Elle a permis de définir les grands principes d’aménagement et les priorités (cf. plan).

La première phase de travaux concernera un ensemble allant de la Moutète à la Place Brossers comprenant : le boulevard des Pommes, la place Saint-Pierre, la rue des Jacobins et la rue Jeanne d’Albret.

Les études seront réalisées par la CCLO en 2015 et les travaux en 2016. Les objectifs recherchés sont l’amélioration fonctionnelle et esthétique.

Perspective Place Saint Pierre

Déplacements & stationnements

La Ville d’Orthez a lancé une étude sur les déplacements et stationnements à Orthez. Ses résultats ont été présentés lors de deux réunions publiques les 27 novembre et 4 mars derniers.

L’étude a montré que le nombre de places de stationnement au centre ville est suffisant. Toutefois, certains secteurs sont plus proches de la saturation : il s’agit de la place du Foirail et du quartier de la gare. Les aménagements tiendront compte de cette réalité. D’autre part, l’application des règles de stationnement a permis de fluidifier le stationnement en centre ville.

L’étude des déplacements a confirmé deux points essentiels : la nécessité de désengorger le rond-point de la place d’Armes du flux de transit, en particulier celui des poids lourds, et la contrainte forte imposée par le caractère médiéval du centre ville. En conséquence, il n’y aura pas de révolution dans le plan de circulation.

Les changements notables

  • basculement de l’itinéraire poids lourds vers l’avenue d’Aquitaine (au lieu de l’avenue du Corps Franc Pommiès),
  • mise en sens unique de la rue Jeanne d’Albret,
  • création d’un giratoire au carrefour avenue Adrien Planté/Boulevard Charles de Gaulle,
  • création d’un nouvel accès à la gare,
  • mise en sens unique de l’avenue Detchebarne,
  • aménagement des bords du Gave.

Les objectifs recherchés seront de rendre les déplacements au centre ville plus faciles et agréables pour tous les modes de déplacements, en favorisant les conditions d’accès aux piétons, aux vélos et aux personnes à mobilité réduite.

Le quartier de la gare est un enjeu particulier, tant au niveau des déplacements et de l’activité économique, que du projet de la minoterie et de la requalification de la friche industrielle de l’ex papeterie.

Aménagement de la gare

Deux années seront nécessaires à la définition de ce projet qui permettra de créer un nouvel accès à la gare depuis la route de Pau (à partir du carrefour avec l’avenue du Général de Gaulle), un parvis multimodal et des zones de stationnement entre la gare et l’hôpital.

Contournement d’Orthez : priorité au demi échangeur de la Virginie

Le Ministre des Transports a décidé, le 1er octobre 2014, la réalisation d’une étude d’opportunité et de faisabilité pour l’aménagement d’un demi-échangeur autoroutier à la Virginie. Cette étude sera réalisée par la société ASF (autoroutes du sud de la France), concessionnaire du réseau autoroutier et durera un an. Si les résultats sont favorables, l’Etat demandera alors la réalisation d’une étude de faisabilité détaillée qui conduira à la décision d’approbation ministérielle. Suivra ensuite la réalisation d’une enquête d’utilité publique et, après avoir rassemblé le financement, les travaux pourront être réalisés.

Suite à l'étude d'opportunité et de faisabilité pour l'aménagement d'un demi-échangeur autoroutier à la Virginie et plusieurs réunions de travail entre l'Etat et les Collectivités, le secrétariat aux transports a donné son accord pour la réalisation de ce projet. Cette infrastructure impulsera le développement de notre ville et participera à renforcer son attractivité.

Le projet sera co-financé par l'Etat (ASF), le Conseil départemental 64, la CCLO et la Ville d'Orthez.

Plan simplifié d'Orthez