Contrat Enfance Jeunesse (CEJ)

La manière dont un enfant met à profit son temps en dehors des heures de classe est importante pour sa réussite scolaire, l'épanouissement de sa personnalité et son apprentissage de la vie sociale. Ainsi, la ville d'Orthez participe activement à l'élaboration d'une réelle politique de l'Enfance qui valorise le Temps libre par le biais du Contrat Enfance Jeunesse (CEJ).

Le Contrat Enfance Jeunesse (CEJ)

Ce dispositif a certains principes tels que :

- l'aménagement des rythmes de vie des enfants et des jeunes,
- la programmation d'activités et de loisirs éducatifs,
- le professionnalisme des intervenants…

De plus, il s'exerce aussi bien sur des temps extra scolaires (mercredi, samedi, vacances scolaires) que sur des temps périscolaires :

- avant l'école (accueil du matin),
- pendant le déjeuner (pause méridienne),
- après l'école (étude surveillée et accueil du soir)

Le Contrat Enfance Jeunesse (CEJ), signé par la ville avec la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) depuis 2000, vise à mieux prendre en compte l’ensemble des temps libres des 3–18 ans en développant le loisir de qualité.

Voici les actions qui font parties de ce contrat :

- Le Centre de Loisirs Associé à l’Ecole – CLAE- (Service Education 05.59.69.00.83)
- L’Accueil de loisirs du Centre Socioculturel (Centre Socioculturel 05.59.69.35.78)
- L’accueil de Loisirs du Château Lameignère
- L’Opération cinéma (service Education 05.59.69.00.83 et le Cinéma de l’Amicale Laïque 05.59.38.53.38)
- le poste de Coordonnatrice CETL (service Education 05.59.69.00.83)
- Le Local Jeunes (Pôle Culture, Jeunesse et Vie associative 05.59.69.00.83)
- Les Tickets loisirs (Service Education 05.59.69.00.83)

Ce dispositif est coordonné par un comité local de pilotage composé de Monsieur le Maire (ou son représentant), de la coordonnatrice CETL, du service municipal Éducation, de représentants de l’Etat (Direction Départementale Jeunesse et Sport, Inspection de l’Éducation Nationale), de la Caisse d’Allocations Familiales, du département (Conseil Départemental), des établissements scolaires, des parents d’élèves, des Francas, de la MSA et des partenaires associatifs locaux (Amicale Laïque, Centre Socioculturel, …). Ce groupe de pilotage analyse les besoins et oriente les actions à mener.